Our BooksDigital BooksTeachers areaAuthorsIllustratorsLiterary AwardNewsBlogAbout usSales pointsContestContact usFRANCAIS
Our books

Avenue M comme Mystère

Avenue M comme Mystère

Order this book

Order Request

Book : Avenue M comme Mystère (978-2-923425-24-5)

One of our representatives will contact you to complete your order.

Description

Title: Avenue M comme Mystère
ISBN: 978-2-923425-24-5
Illustration: Nadia Berghella
Release date: March 2008
Format: Novel / Pocket, 123 pages
Intended audience: 9 years old and up
Price: $ 8.95

Book summary

Jonathan and Melissa live on Avenue M; a quiet street in an ordinary city. But one day terrible events shake everyone in the neighbourhood. What is in all those baskets going from house to house? Who broke the neighbours' window? And why? No, Avenue M is definitely not an ordinary street. It has an appropriate name, Avenue M, for Mystery!

Book Excerpt

Les évènements nous ont surpris comme un coup de cymbales au beau milieu d'une mélodie. Au petit matin, ça vous réveille ceux qui dorment debout ! Il était à peine sept heures, quand le fils des voisins est passé voir ses parents, comme il le fait chaque jour avant de se rendre au bureau. Assis à la table du petit déjeuner, nous avons entendu claquer la portière de sa voiture mais, comme nous en connaissons le bruit par coeur, personne ne s'est dérangé pour regarder par la fenêtre. Jusque-là, rien d'intéressant, mais peu de temps après, la sirène d'une ambulance s'est arrêtée de hurler juste à côté de chez nous. Là, par contre, nous avons quitté la table comme une volée de moineaux et nous nous sommes précipités à la fenêtre. Nous n'étions pas les seuls : tout le voisinage était dehors, les yeux fixés sur la demeure des Brassard, nos voisins depuis toujours.

Deux hommes armés de mallettes de premiers soins sont sortis de l'ambulance et se sont précipités vers la maison. Puis, tout a été calme pendant de longues minutes. On ne voyait rien, on n'entendait rien. Enfin, au bout d'un quart d'heure, les infirmiers sont ressortis. Ils ont descendu deux civières du fourgon, sont retournés dans la maison et sont revenus quelques minutes plus tard en emmenant madame Brassard sur une civière et son mari sur l'autre.

Documents