Our BooksDigital BooksTeachers areaAuthorsIllustratorsLiterary AwardNewsBlogAbout usSales pointsContestContact usFRANCAIS
Our books

Le roi de Miguasha

Le roi de Miguasha

Order this book

Order Request

Book : Le roi de Miguasha (978-2-924833-12-4)

One of our representatives will contact you to complete your order.

Description

Title: Le roi de Miguasha
Main themes: Gaspésie, Acadie, paleontology, Mi'kmaq Nation
ISBN: 978-2-924833-12-4
Illustration: Jocelyne Bouchard
Release date: July 2018
Format: 5 1/2 x 8 1/2, 190 pages
Intended audience: 10 years and up
Price: $ 13.95

Book summary

À la suite d’un concours de sciences à l’école, Tallulah fait la rencontre d’Angèle. Elles gagnent toutes les deux le premier prix dans leur école : un voyage. Au fil des kilomètres, les deux jeunes filles découvriront que leurs ancêtres à toutes les deux ont une histoire commune : en 1755, la famille d’Angèle habitait à Grand-Pré, en Nouvelle-Écosse. Mais lors du Grand dérangement, la déportation des Acadiens, ceux-ci ont cherché à se cacher dans la forêt. C’est alors qu’une famille micmaque les aurait aidées…  et Tallulah est une descendante directe de la Nation !

Book Excerpt

Papa a vu juste. Ma chambre, c’est mon endroit sacré. Mon labo à moi. Là où je me retrouve en toute quiétude pour vaquer à mes activités. N’allez pas croire que je suis
une ermite ou quelque chose du genre. Non. Mais j’aime m’isoler de temps en temps. Juste pour crayonner dans un cahier ou rêvasser le nez collé à la fenêtre. D’ailleurs,
personne n’a le droit d’entrer dans cette pièce sans y être invité, exception faite de mes parents et ma grand-mère. De toute façon, ceux-ci respectent mon intimité et s’y introduisent uniquement si c’est nécessaire. Mais il m’est impossible de verrouiller la porte et je dois constamment me protéger contre les pestes ambulantes qui viennent
fouiner. Je ne cache ni trésor ni secret d’État. Pourtant, je dois tout ranger hors de leur portée. Oui, Éloi et Romain m’exaspèrent quand ils rôdent comme deux vilains vautours.
Comment les empêcher de venir fourrager dans mes affaires ? Combien de fois leur ai-je lancé pour leur clouer le bec : « Si cette maison était un bateau pour de vrai, je vous jetterais à la mer ! »