Nos livresLivres NumériqueZone enseignantsAuteursIllustrateursPrix littéraireNouvellesBlogueÀ proposPoints de venteConcoursNous joindreENGLISH
Nos livres

Cétacia : Le fils de la baleine

Cétacia : Le fils de la baleine

Commander ce livre

Demande de commande

Livre : Cétacia : Le fils de la baleine (978-2-923425-78-8)

L'un de nos représentants vous contactera pour compléter votre commande.

Description

Titre : Cétacia : Le fils de la baleine
Thèmes abordés : Famille, conscience sociale, croyances, valeurs morales, tradition, sexualité, pédophilie, violence, travail des enfants.
ISBN : 978-2-923425-78-8
Auteur : Mel Gosselin
Date de parution : Septembre 2012
Format : Roman format poche, 284 pages
Public cible : 16+ ans
Prix : 12.95 $

Résumé du livre

États-Unis, 1881. D’origine canadienne-française, Mathias et Stanislas Demers émigrent avec leur père vers la Nouvelle-Angleterre afin d’échapper au chômage qui sévit dans leur région natale. Un jour les jumeaux font la connaissance d’un auteur qui est persuadé que tous les cétacés seraient des créatures aussi intelligentes que les êtres humains, issue d’une société parallèle à la nôtre appelée Cétacia. La mission de la Grande Baleine Bleue, reine de ce royaume sousmarin aurait été de procréer avec un humain afin de donner naissance à un Messie, seul capable de délivrer son peuple. À une époque où simplement survivre constitue un défi, l’espoir que suscite chez les frères Demers la mythique Cétacia leur permettra de traverser bien des difficultés et d’en causer aussi.

Extrait du livre

En cette période, ces nouveaux citoyens américains vivent dans un quartier reculé et insalubre appelé Petit Canada, où le clergé catholique jouit d’une forte influence sur les habitants très pieux qui n’ont souvent que l’hostie pour repas. On y célèbre davantage de funérailles que de mariages. Quand ils ne meurent pas de faim, les gens sont emportés par la maladie ou les accidents de travail. À l’instar du Tiers-Monde, la mort y est tellement banalisée que la présence de cadavres dans les rues laisse le peuple indifférent au sort de ces victimes.

Documents