Nos livresLivres NumériqueZone enseignantsAuteursIllustrateursPrix littéraireNouvellesBlogueÀ proposPoints de venteConcoursNous joindreENGLISH
Nos livres

Au coeur d'Azalée

Au coeur d'Azalée

Commander ce livre

Demande de commande

Livre : Au coeur d'Azalée (978-2-923425-60-3)

L'un de nos représentants vous contactera pour compléter votre commande.

Description

Titre : Au coeur d'Azalée
Thèmes abordés : Équateur, famille, grossesse
ISBN : 978-2-923425-60-3
Auteur : Hélène Rompré
Illustration : Sybiline
Date de parution : Novembre 2011
Format : Roman format poche, 184 pages
Public cible : 12+ ans
Prix : 9.95 $

Résumé du livre

En atterrissant en Équateur, son « deuxième pays », Azalée s’attendait à mener une vie paisible avec la famille de son père. Elle est déçue. Une tante sévère, des enfants surexcités, des travaux ménagers insupportables… voilà l’accueil qu’elle reçoit ! Mais plus que tout, la jeune fille de treize ans doit veiller sur sa cousine Merced, enceinte depuis quelques mois. Bien que les deux adolescentes aient le même âge, un gouffre immense semble les séparer. Comment Azalée parviendra-t-elle à gagner la confiance de sa cousine ? Entre les marchés en ville, les travaux aux champs, les tensions politiques et les carnavals, Azalée mène une aventure palpitante dans le petit village de San Miguel, qui lui ouvre les yeux sur un monde bien différent du sien.

Extrait du livre

Moi, Azalée, je suis une contradiction vivante. les gens me demandent toujours d’où je viens. Je me suis même déjà fait dire de « retourner dans mon pays » par des imbéciles qui ne peuvent pas concevoir que je n’ai jamais mis les pieds en Équateur. il faut dire que j’ai surtout hérité des traits de mon père. Ma peau est un peu plus pâle que la sienne, mais j’ai le même nez, la même bouche et les mêmes pommettes que lui. Là s’arrêtent nos ressemblances. Curieusement, à treize ans, je le dépasse d’une tête. Et ce qui fait sourire les gens, c’est que mon père garde ses cheveux très longs et qu’il les noue en une tresse, alors que moi, je préfère les garder assez courts pour faire du sport ; ainsi, ils ne m’encombrent pas.

Documents