Nos livresLivres NumériqueZone enseignantsAuteursIllustrateursPrix littéraireNouvellesBlogueÀ proposPoints de venteConcoursNous joindreENGLISH
Nos livres

Carnaval ecarlate

Carnaval ecarlate

Commander ce livre

Demande de commande

Livre : Carnaval ecarlate (978-2-927833-14-8)

L'un de nos représentants vous contactera pour compléter votre commande.

Description

Titre : Carnaval ecarlate
Thèmes abordés : Éveil à l’histoire - esclavage au Québec et de l’histoire des Noirs, respect des différences.
ISBN : 978-2-927833-14-8
ISBN numérique : 978-2-924833-155
Illustration : Jocelyne Bouchard
Date de parution : Août 2018
Format : Roman de poche, 332 pages
V. Numérique : Prologue
Public cible : 13 ans et plus
Prix : 13.95 $

Résumé du livre

Un samedi soir de carnaval, Élie-Jane et Mikaël se faufilent avec une bande de copains étudiants dans un bal d’époque au Château Frontenac à Québec. Un cadavre aux oreilles tranchées est découvert à l’extérieur de l’hôtel renommé. Les étudiants sont soupçonnés et conduits au poste de police. Chargée de l’enquête, Pam Marlin interroge en premier Adèle, une étudiante noire arrêtée sur les lieux même du crime. Comme ses copains, elle sera libérée, mais une ombre mystérieuse plane sur le drame et ne cesse de la tourmenter. Quel assassin étrange se cache derrière ce crime odieux ?

Un roman policier écrit d’une plume alerte, dont l’action dramatique se déroule en plein carnaval de Québec et autour du Château Frontenac. Autour de ce drame évoluent des jeunes gens préoccupés d’action sociale, audacieux, intelligents, une détective noire à l’intuition raffinée, dont la détermination est de fer, mais au cœur tendre.
L’enquête met sur la sellette une galerie de personnages forts, certains des plus inusités, dont un chien brouillon et un bâtisseur de palais de glace.

Extrait du livre

Songeuse, elle détaille les traits de l’homme, les comparant à ceux du cliché qu’elle a pris de la victime avec son propre téléphone cellulaire. Les sourcils très épais sur les deux photos et la calvitie naissante suggèrent qu’il pourrait s’agir de la même personne. Par contre, l’expression d’horreur figée sur la figure de l’homme assassiné rend la comparaison difficile.
— Hum ! Il y a certaines chances que ce soit lui, mais je ne peux pas l’affirmer, ditelle.
Je préviens Lafleur à la morgue, en espérant qu’il y soit déjà.