Nos livresLivres NumériqueZone enseignantsAuteursIllustrateursPrix littéraireNouvellesBlogueÀ proposPoints de venteConcoursNous joindreENGLISH
Nos livres

La bicyclette magique

La bicyclette magique

Commander ce livre

Demande de commande

Livre : La bicyclette magique (978-2-923425-75-7)

L'un de nos représentants vous contactera pour compléter votre commande.

Description

Titre : La bicyclette magique
Thèmes abordés : famille, amis imaginaires, lutin, fée, course, animaux, courage
ISBN : 978-2-923425-75-7
Auteur : Gilles Ruel
Illustration : Anouk Lacasse
Date de parution : Septembre 2012
Format : Roman format poche, 132 Pages
Public cible : 6 ans et plus
Prix : 8.95 $

Résumé du livre

Madame Stéphanie vient tout juste d’annoncer qu’à la fin de l’année scolaire, une course à bicyclette, réservée aux élèves de troisième année, sera organisée. Le prix à gagner : un voyage au Jardin zoologique de Saint-Félicien. L’excitation gagne tout le monde, à l’exception d’Élodie. À son avis, ses chances de remporter cette course équivalent à peu près à celles de s’envoler en astronef vers la lune. Toutefois, Lune, son amie imaginaire, lui fais voir la possibilité de gagner. Écourtera-t-elle les conseils de son amie Lune? Réussira-t-elle à gagner cette course malgré les embûches ?

Extrait du livre

Je le sais bien, ma mère me le répète souvent : je suis trop vieille pour avoir une amie imaginaire. Mais mon amitié avec Lune dure depuis toujours. Je partage avec elle toutes mes tristesses et tous mes secrets ; Lune est mon unique confidente. Elle seule, à part ma mère et tante Jeannie, croit vraiment en moi et m’encourage toujours. Sa sincérité me motive à avancer ; si elle m’estime capable de remporter la victoire, je tenterai ma chance. Même si cela me paraît peu probable, elle a certainement raison. Je vais m’inscrire à cette course, et j’en serai la championne !

— Je gagnerai cette course, lance Nicolas Tremblay, l’air toujours aussi supérieur.

— Non, ce sera moi, conteste Hugo.

— Et pourquoi pas une fille vainqueur ? demande Mathilde.

— impossible, les garçons battent toujours les filles dans des compétitions nécessitant de la force, rétorque Hugo.

Documents